Carême, un temps pour s’ouvrir à Dieu

 

Chers frères et sœurs,

 

A partir de ce Mercredi des Cendres, nous nous engageons à monter vers Pâques et surtout à ouvrir notre cœur et notre vie à Dieu

 

Cette marche de 40 jours nous donne l’occasion de nous interroger sur nos rapports envers Dieu (la prière), sur nos rapports envers nos frères et sœurs (le partage) et sur nos rapports envers nous-mêmes, en tant que temple de l’Esprit-Saint (la conversion).

 

Pendant les six prochaines semaines et en suivant les pistes liturgiques d’Entraide et Fraternité, nous allons ouvrir nos cœurs à Dieu qui nous appelle :

 

Le 1er dimanche, au désert, nous nous ouvrirons à la présence de Dieu. Le 2eme dimanche, sur la montagne, nous nous ouvrirons à l’expérience de Dieu. Le 3eme dimanche, dans la Maison de Dieu, Notre Père, nous nous ouvrirons à la beauté de la Création. Le 4eme dimanche, en nous laissant sauvés par Jésus de notre cécité et de notre aveuglement, nous ouvrirons nos cœurs à la Lumière. Le 5eme dimanche, pour être semence de Vie, nous nous ouvrirons à l’Esprit de Jésus. Le 6eme dimanche, au-delà de la souffrance, nous ouvrirons nos cœurs à l’Espérance

 

En commençant humblement ce carême, demandons au Père de ne pas permettre que nous soyons tentés au-delà de nos forces et qu’il nous délivre du mal qui entrave notre marche vers lui.

 

 

Sur la montagne, ouvrons-nous à l’expérience de Dieu (2ème Dimanche de Carême B)

 

Les trois disciples de Jésus : Pierre, Jacques et Jean font une expérience extraordinaire de contempler Jésus dans sa gloire. Cela ressemble aux expériences mystiques et inoubliables qu’avaient vécues Moise et Elie en recevant la grâce merveilleuse de « voir » Dieu.

 

Mais en descendant de la montagne, Jésus leur explique que cette glorification passe par la mort. Et, ces mêmes disciples feront l’expérience de la douleur au Mont des Oliviers, lorsque Jésus va vivre l’angoisse de la mort et sera en face du sacrifice qu’il devrait endurer.

 

Prions le Seigneur pour qu’il nous soutienne dans notre Carême, afin qu’en nous ouvrant à Dieu qui se présente à nous, nous acceptions de faire des sacrifices et des privations qui nous aideront à avancer, avec un cœur libre de les toutes tracasseries, vers la résurrection du Christ.

 

3ème Dimanche de Carême B (le 04 mars 2018)

Pierres vivantes pour rendre la création encore plus belle

 

Dans l’évangile que nous allons entendre, saint Jean nous précise que le sanctuaire dont Jésus parlait, c’était son corps.

 

Jésus est temple de Dieu parce qu’il est la présence de Dieu dans le monde ; parce qu’il est le lieu où réside la grâce de Dieu ; parce qu’il est la médiateur entre Dieu et les hommes.

 

Or, tous les chrétiens, ensemble, forment le Corps du Christ et sont également temple de Dieu. Chacun d’eux est une pierre de ce temple. Chacun, à son niveau, est appelé à travailler à l’édification d’un monde plus juste pour rendre la création encore plus belle.

 

Prions pour que l’Eglise, temple de Dieu, soit témoin de la présence de la Vie divine dans notre monde.

 

4ème Dimanche de Carême B (le 11 mars 2018)

Ouvrons nos cœurs à la Lumière pour mieux voir Dieu et le prochain

 

L’Évangile nous montre comment Jésus a guéri un aveugle de naissance. Et lorsque celui-ci a commencé à voir, ce sont les pharisiens qui manifestent leur aveuglement parce qu’ils ne veulent pas reconnaître que l’action de Jésus vient du Père et qu’en Jésus Christ se manifestent la lumière, la volonté et l’action du Père.

 

Ainsi nous comprenons que si Jésus est venu nous sauver de notre cécité et de notre aveuglement, c’est pour que nous soyons capables, d’une part, de reconnaître, de voir et de discerner la volonté de Dieu en chaque circonstance et, de l’autre, de regarde et de voir le prochain qui a besoin de nous.

 

C’est parce que nous serons ouverts à la Lumière et que nous verrons clairement, que nous pouvons aussi, à notre tour, conduire les autres à Dieu et à les aider s’aimer entre eux.

 

Abbé Etienne Kaobo Sumaidi, Doyen.


 

Abbé Etienne Kaobo Sumaidi, Doyen.

Prêtres et agents pastoraux


De Gauche à droite :

Abbé Marius BOU THIA
Rue Haute, 33, 5140 Ligny
Tél. : 071 19 48 13
GSM : 0488 47 98 90
bouthmann@yahoo.fr

 

Serge MARCHAL (diacre)
237, Chaussée de Charleroi, 6220 Fleurus
GSM 0497 53 07 90
marchal.marchal.serge74@gmail.com   

 

Abbé Etienne KAOBO SUMAÏDI
1, Place André Hénin, 5030 Gembloux
Tél. 081 61 32 61
GSM 0498 44 06 19
doyen2gembloux@gmail.com

 

Abbé Jeannot-Basile NDUWA KAKWATA
206, rue de l'Europe, 5030 Ernage
Tél. 081 61 63 92
GSM : 0484 41 45 07
nbasilekakwata@yahoo.be 

 

Abbé Jean-Pierre PONCIN
9b7, Rue Saint-Martin, 5080 Emines
Tél. 081 47 06 82
jean.pierre.poncin@skynet.be

 

Abbé Jean-Marie ROGIER
29/301, Avenue des Musiciens 1348 Louvain-la-Neuve
GSM 0476 43 41 86
jeanmarie.rogier@gmail.com

Abbé Bruno MISSIPO
2, Rue du Paradis, 5030
Grand-Manil GSM: 0495 78 45 51
bruno.missipo@yahoo.fr

 

Abbé Guy VAN SCHOUTE, 2
Allée de Château-Chinon, 5140 Sombreffe
Tél. 071 88 95 51

 

Abbé Léonidas KAREKEZI HABARUGIRA
12, Rue du Presbytère, 5032 Corroy-le-Château
GSM : 0486 98 06 15
leonidaskaha@yahoo.com

 

Abbé Reginaldo LUGAREZI
3, Rue aux Buses, 5032 Bossière.
Tél. 081 81 26 62
SM 0472 24 52 27
relugarezi@hotmail.com

 

Mme Marie-Rose HUPPERTZ
Rue de Perwez, 44 5031 Grand-Leez
Tél. : 081 64 05 46
GSM : 0476 90 58 70
marierosehuppertz@hotmail.com

 

Mme Bénédicte LE FEVERE
6, Rue L’Ange du Paradis, 5081 Meux
GSM 0483 71 78 82
benedictedc@yahoo.fr


 

 

Pastorale de la santé

 

Découvre le planning de toutes les activités

 

single image
Voir  

L'équipe SVP de Gembloux

 

L'Equipe de la St Vincent de Paul de Gembloux a pour vocation de soulager "en toute discrétion" les détresses humaines "cachées" et visite les personnes âgées dans les homes lors de leur anniversaire et à Pâques. Plus de renseignements: Charles Lelubre 081/61 10 72 ou Benoît Vliieghe 081/56 09 03